Siège fermé fermé tous les 1er mardis de chaque mois


Colloque sur la problématique des dégâts de chevreuils

  • 22 Novembre 2021

La Fédération régionale des chasseurs a organisé en partenariat étroit avec la Fédération départementale des chasseurs de Charente-Maritime, le colloque sur la problématique des dégâts de chevreuils.

Le 16 novembre, le colloque sur la problématique des dégâts de chevreuils et ses moyens de prévention s’est tenu à la Fédération départementale des chasseurs de Charente-Maritime. Une grande partie des représentants des fédérations départementales de chasseurs de la région Nouvelle-Aquitaine était présente.

La journée a débuté avec une analyse de la situation ; une nouvelle enquête sur les dégâts de chevreuils en Nouvelle - Aquitaine a été menée par la Fédération régionale des chasseurs (FRC). Une présentation s’en ai suivie sur l’expérimentation menée en Charente-Maritime depuis 2009 par Régis DUMONT, expérimentateur bénévole à la retraite. Elle a été complétée par l’analyse comportementale des chevreuils présentée par les représentants de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE). La présentation fut complétée par l’analyse bibliographique réalisée par la FRC. La matinée s’est terminée par l’exposé de la problématique, au niveau du vignoble du cognac.

L’après-midi, des équipes ont planché avec l’INRAE sur les pistes de travail à mettre en œuvre pour améliorer la situation. Celles-ci visent à réduire les dégâts financés par les fédérations de chasseurs et répondre aux attentes du monde viticole en terme de protection.

En totalité pour la saison 2019-2020, le montant des dégâts remboursés par la FDC17 était de 560 491 €. Concernant les chevreuils pour les dégâts sur vignes, il était d’un montant de 62 260 €, avec une prévision de 150 000 € pour la saison cynégétique 2020-2021.

Pour Jean-Bernard De Larquier, vice-président de la FDC17 : « cette journée est sortie avec une attente forte des fédérations de Nouvelle - Aquitaine et du monde viticole d’une gestion harmonisée au niveau de la région. Le chevreuil n’étant pas différend du Saumurois à Iroulegy. »



Documents à télécharger