Siège fermé fermé tous les 1er mardis de chaque mois


Bonne retraite Mimille !

  • 22 Février 2021

Mimille, diminutif de Philippe MILLET, est arrivé en 1986 en qualité d’agent pour étoffer le service technique de la FDC17. Il fait partie de ces « vieux » qui ont créé le métier de technicien cynégétique.

Dès 1988 et jusqu'en 1992, en plus des missions techniques, il sera chargé des estimations dégâts « grand gibier » et participera aux formations des futurs estimateurs, telles que nous les connaissons aujourd’hui.
A l’issue, il sera technicien de secteur (Est du département) et aura la tâche, en 1994 de réaliser un suivi télémétrique de 2 ans sur le lièvre pour mettre en évidence l’inefficacité des lâchers, confirmant que seule la bonne gestion faisait foi en la matière.

C’est à la même époque qu’il mettra en place la formation « chasse à l’arc » sur le département, puis sur la région avant un retour dans le 17 en collaboration avec l’association des archers. Il sera le correspondant SAGIR (suivi pathologie faune sauvage) jusqu’en 2005.

Dès 2010, il se sédentarise au siège de la FDC17 et devient le responsable « permis de chasser » En plus des nombreuses formations au centre de formation, il contribuera au plan national avec 4 autres collègues à la mise en place du logiciel de saisie à l’inscription des candidats au permis de chasser. Il traitera toutes les données de comptage « lièvre et saisira les informations relatives au plan de chasse.

Enfin en 2013, il devient le responsable développement et gestion informatique de la structure et développera avec M. MORISSET le logiciel « RETRIEVER » qui est utilisé dans bon nombre de fédérations aujourd’hui !

Pour les personnes présentent lors des assemblées générales, c’est lui qui était aux manettes pour la projection des différents diaporamas…les seules fois où il devait sortir son costume probablement !

Il aura connu 5 Présidents fédéraux et une ribambelle de collègues tant administratifs que techniques. D’abord passionné de petit gibier et de bécasse, il collaborera d’ailleurs avec le CNB et l’ONC au suivi de cette espèce. Il est d'ailleurs aujourd’hui un fervent amateur de chasse à la tonne. Le grand gibier ne l’a que peu intéressé,  mais il peut se targuer d’être l'un des rares chasseurs du département à avoir prélevé un sanglier à la poudre noire comme d’antan !

Aujourd’hui, la retraite se présente à lui et son agenda est plus que complet ! Bien entendu la chasse sera au menu, mais aussi : ses petits-enfants et la restauration d’une vieille bâtisse. Passionné d’équitation, il pourra se remettre en selle, à moins que l’appel du large ne se fasse plus grand pour sortir son frêle esquif amarré à son ponton dans le chenal de Marennes à la recherche de quelques soles ou mulets dans le bassin de Marennes Oléron !

Amateur de sport également, il a été président du club de tennis de St Savinien, il trouvera bien 5 minutes pour regarder Rolland Garros ou un match du top 14 ! Sa gouaille infernale quand il parlait de ses chasses aux canards ou de ses « prétendues » pêches miraculeuses se feront plus rares, mais il gardera de ces années, les bons moments passés auprès de ses collègues.