ACCA: le RI est disponible sur l'espace adhérent 


Vison et Covid-19, dramatique contamination aux Pays Bas

  • 18 Juin 2020

Dernièrement, aux  Pays bas, 570 000 visons auraient été contaminés par la Covid 19.

Quand un  virus passe de l’animal à l’homme ou vice et versa, c’est ce qui s’appelle en terme technique une zoonose. Il s’agit en Hollande d’une situation dramatique qui se serait produite dans des élevages mais dans la nature, cette forme de contamination est également possible.

Entre la leptospirose transmise par les rongeurs, la tularémie par les lièvres, l’échinococcose alvéolaire par le renard ou encore la maladie de Lyme  par les  tiques,  les chasseurs qui sont au contact permanent de la faune sauvage restent très mobilisés et constituent pour les services de santé une surveillance sanitaire privilégiée. En Charente Maritime, la Fédération Départementale des Chasseurs forme régulièrement ses adhérents aux mesures barrières qu’il est nécessaire d’appliquer avant toute manipulation d’un animal sauvage ou de leurs propres animaux domestiques. Que ce soit lors d’une opération de capture ou de la découverte d’un animal malade ou décédé, les chasseurs savent prendre de multiples précautions. L’usage de chaussures montantes ou de bottes, des gants jetables, le nettoyage du matériel et le lavage des mains au gel hydro alcoolique ou au savon  font partie depuis très longtemps, des gestes barrières utilisés par les chasseurs. Ils savent mettre en place les mesures de biosécurité et alerter le réseau SAGIR dès qu’une suspicion de mortalité anormale d’animaux sauvages apparait sur le terrain.

Votre contact : Anthony GOUINEAU - Technicien en charge du dossier sanitaire et SAGIR -Fédération Départementale des Chasseurs de la Charente Maritime