Actualités - Nouvelles mesures pour les lâchers de gibiers

Nouvelles mesures pour les lâchers de gibiers

18/01/2017

Suite à notre rencontre avec les services vétérinaires du 8 décembre 2016, nous vous informons des dernières mesures en matière de lâchers de gibier. Une note de synthèse en pièce jointe rappelle l'ensemble des mesures applicables à ce jour sur les lâchers de gibier, le transport et l'utilisation des appelants.

Le transport et le lâcher des faisans et perdrix depuis ou à destination d’un site de détention sont possibles sous dérogation de la DDPP et après une visite sanitaire dont le but est :
- d’évaluer l’application des mesures de biosécurité sur la base du référentiel de visite
- d’attester le bon état clinique des animaux dans les différentes volières ; en cas de suspicion la DDPP doit être alertée sans délai et les prélèvements effectués.

Il n’y aucune dérogation pour les lâchers de palmipèdes.

Pour les lâchers, le transport doit être effectué dans des conditions sécurisées, sans rupture de charge (pas de tournée), depuis le lieu d’élevage jusqu’au lieu de livraison. Les caisses de transports doivent être en matériel désinfectable (plastique) et rigoureusement nettoyées et désinfectées selon protocole du vétérinaire ou, et de préférence, à usage unique. Le camion doit être nettoyé et désinfecté avant et après transport.

Rapprochez-vous de votre fournisseur, qui vous confirmera son autorisation

Pour les lâchers, l’opérateur du lâcher doit prendre toutes les précautions pour éviter les risques de contamination par les oiseaux sauvages à risque :
- favoriser les facteurs permettant un taux de prélèvement élevé pour une réduction très rapide de la quantité d’oiseaux lâchés restant dans le milieu naturel (mobilisation des chasseurs, limitation du nombre d’oiseaux lâchers, etc.) ;
- pratiquer les lâchers avec le maximum d’éloignement des zones de chasse du gibier d'eau visées à l'article L. 424-6 du code de l'environnement où les oiseaux d’eau sauvages à risque sont susceptibles de se concentrer. Il n'y a pas à cet égard de distance réglementaire mais on peut consiédérer que la distance d'exploration d'un faisan lâché est de l'ordre d'1 km. (Indication du Ministère)

La Fédération des chasseurs de la Charente-Maritime propose à tous les territoires de chasse un formulaire d'enregistrement des dates et lieux de lâchers de gibier à conserver en cas de contrôle. (voir en pièce jointe)

Nos documents téléchargeables :